Image de couverture de l'article
🎉Évenements

Bilan carbone hôtel : comment et pourquoi le calculer

Dormir dans un hôtel revient à 10,5kg de CO2 dégagés dans l’atmosphère. L'hôtellerie est directement concernée par la nécessité de réduire les émissions.

⏳ Lecture 8 min | 17 févr. 2023

Un bilan carbone pour l'hôtel : une démarche en faveur du développement durable et de la réduction des coûts

La réalisation d'un bilan carbone pour un hôtel présente de nombreux avantages. Tout d'abord, cela permet de communiquer votre engagement en faveur de l'environnement auprès de vos clients et de vos employés.

De plus, le bilan carbone permet d'identifier les postes de consommation les plus importants et de mettre en place des actions pour les optimiser, réduisant ainsi vos factures d'énergie et d'eau. En moyenne, un hôtel peut économiser jusqu'à 714€/tonne de CO2eq évitée.

Enfin, le bilan carbone aide à anticiper les réglementations gouvernementales relatives au secteur hôtelier, comme la loi Grenelle de 2010 ou le décret tertiaire de 2019, et à atteindre les objectifs de réduction de consommation d'énergie.

La quantité de déchets produits par un hôtel est souvent importante, et leur traitement peut générer des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc nécessaire pour l'établissement de mettre en place des solutions pour réduire son impact environnemental.

Le service de restauration est souvent un poste important dans la production d'émissions de gaz à effet de serre, et le choix des aliments proposés peut avoir un impact significatif.

Proposer des plats peu carnés, des produits issus du commerce équitable et de l'agriculture biologique et/ou locale peut aider à réduire une empreinte carbone.

Comptabiliser les repas servis au cours de l'année est une mesure simple pour évaluer l'impact carbone du service de restauration.

Enfin, réaliser un bilan carbone peut aider à améliorer l'image de l'hôtel en termes de responsabilité sociétale et environnementale.

En montrant un engagement fort en faveur de l'environnement, l'hôtel peut se différencier de la concurrence et répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de développement durable.

Bilan carbone d'un hôtel : méthodologie et postes d'émission

Référentiel méthodologique pour le bilan carbone d'un hôtel

Le Bilan Carbone est une méthodologie développée par l'ADEME pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre d'une organisation.

Cette méthodologie est utilisée par l'Association Bilan Carbone pour évaluer l'impact environnemental d'un hôtel en identifiant les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre.

Les émissions sont classées en trois catégories : scope 1, scope 2 et scope 3. Le scope 1 inclut les émissions directes de GES provenant des sources d'énergie fixes ou mobiles détenues ou contrôlées par l'hôtel, tandis que le scope 2 inclut les émissions indirectes résultant de l'achat d'électricité, de froid ou de vapeur.

Le scope 3 quant à lui inclut les émissions indirectes de sources liées aux activités de l'hôtel mais qui ne sont pas détenues ou directement contrôlées par l'hôtel.

Pour évaluer l'impact environnemental d'un hôtel, il est nécessaire de définir le périmètre d'étude, de collecter les données opérationnelles, de calculer les émissions de GES et d'analyser les résultats pour identifier les actions pertinentes de réduction des émissions de GES.

La méthodologie de calcul de l'empreinte carbone des hôtels a été affinée par un groupe de travail de 23 chaînes hôtelières. Le groupe de travail est notamment composé de chaîne comme Accor, Beijing Tourism Group, Carlson Rezidor Hotel Group, Diamond Resorts International, Fairmont Hotels and Resorts, Hilton Worldwide, InterContinental Hotels Group ou encore Jumeirah Group.

Données à collecter et postes d'émissions pour le bilan carbone d'un hôtel

Infrastructure de l'hôtel

Les émissions de gaz à effet de serre liées à l'infrastructure d'un hôtel proviennent généralement de la construction ou de la rénovation du bâtiment.

Pour déterminer si ces émissions doivent être prises en compte dans le bilan carbone de l'hôtel, il est nécessaire de vérifier si le bâtiment est encore en phase d'amortissement comptable.

Si c'est le cas, la superficie en m2 de l'hôtel doit être prise en compte en se basant sur le plan architectural. En ce qui concerne les émissions liées à la rénovation, les factures correspondantes peuvent être utilisées pour le calcul.

Consommation d'énergie de l’hôtel

En moyenne, la consommation d'énergie représente environ 60 % de l'empreinte carbone d'un hôtel et peut coûter entre 6 et 10 % des revenus d'un établissement hôtelier.

Ce coût est en augmentation rapide dans le secteur hôtelier. La consommation d'énergie est divisée en plusieurs postes de dépenses, dont les émissions de gaz à effet de serre varient.

  • Le chauffage, la climatisation et la ventilation représentent 40 à 45 % de la consommation totale,
  • les équipements de cuisine entre 10 et 25 %,
  • la production d'eau chaude sanitaire entre 10 et 20 %,
  • les équipements électriques des chambres entre 5 et 10 %,
  • l'éclairage extérieur et intérieur entre 3 et 10 %
  • les équipements informatiques entre 2 et 5 %.

La consommation de gaz liée à la blanchisserie est quant à elle comprise entre 0 et 10 %.

Pour obtenir ces informations, il suffit de se procurer les factures de fournisseurs d'énergie de l'hôtel pour l'année étudiée, qui indiquent la consommation en kWh pour tous les compteurs du complexe hôtelier.

Gestion hôtelière

La gestion hôtelière génère des émissions importantes de gaz à effet de serre.

Cela inclut les émissions de produits utilisés pour la gestion des bureaux (imprimantes, papiers, ordinateurs, etc.), la gestion de l'hôtel (produits d'entretien, engrais, pesticides, etc.) et l'équipement des chambres (serviettes, savons, télévisions, papier toilette, etc.).

La mesure de l'impact carbone de ce poste d'émissions est complexe, mais une estimation peut être obtenue en collectant les factures d'achat de consommables et d'appareils ou en dressant une liste détaillée avec le nombre d'unités pour chaque produit évalué.

Service de blanchisserie de l’hôtel

La blanchisserie est une source importante d'émissions de GES dans un hôtel, car elle implique non seulement l'utilisation de machines telles que les machines à laver et les sèche-linge, mais également l'utilisation de produits de nettoyage et de leur dosage.

Pour mesurer l'impact carbone de la blanchisserie, il est possible de collecter les factures du prestataire si le service est externalisé. Si le service de blanchisserie n'est pas externalisé, il est nécessaire de faire une liste des appareils utilisés pour fournir le service.

Restauration de l’hôtel

Le service de restauration d'un hôtel peut contribuer de manière significative aux émissions de gaz à effet de serre de l'établissement, mais cela dépend de la quantité et de la catégorie d'aliments proposés.

En effet, l'impact environnemental varie considérablement d'une catégorie d'aliments à l'autre.

Cependant, un hôtel peut réduire l'impact environnemental de son service de restauration en proposant des plats à base de produits locaux, équitables, biologiques et peu carnés.

Pour mesurer l'impact carbone du service de restauration, il est possible de comptabiliser le nombre de repas servis pendant une période donnée, puis de ventiler l'impact par type de repas.

Déchets de l’hôtel

Les activités hôtelières génèrent généralement une quantité importante de déchets.

Il est donc important pour les hôtels de mettre en place des systèmes de traitement des déchets, tels que le recyclage ou le compostage, pour minimiser l'impact environnemental.

En fonction de la quantité et de la nature des déchets produits, les hôtels peuvent évaluer et chercher à réduire les émissions de GES associées à leur traitement.

Contactez gratuitement un expert climat

We Are Green regroupe une communauté de + 300 experts sur différents secteurs d'activité

Prendre rendez-vous
Contactez des experts climats

Comment aider les hôtels à réduire leur impact ?

Ci-dessous sont présentées diverses mesures écologiques qui pourraient être mises en place dans un établissement, dans le but de réduire son impact environnemental :

  • Choisir des équipements économes en énergie, de classe énergétique A.
  • Favoriser l'utilisation des énergies renouvelables sur site.
  • Installer un système de récupération de chaleur pour optimiser l'utilisation de l'énergie.
  • Revoir les températures de consigne pour les espaces occupés et inoccupés, afin de réduire la consommation d'énergie.
  • Installer des sous-compteurs pour surveiller les consommations de chaque espace ou service.
  • Abaisser la température de sortie du ballon d'eau chaude conformément à la réglementation.
  • Installer des régulateurs de débit d'eau sur les robinets et les douchettes, et des pommeaux de douche à débit faible.
  • Installer des systèmes de récupération d'eau de pluie pour arroser les espaces verts.
  • Installer des toilettes à double débit pour économiser l'eau.
  • Remplacer les ampoules par des ampoules fluorescentes compactes ou des LED.
  • Installer des détecteurs de présence dans les espaces communs pour éviter de laisser la lumière allumée inutilement.
  • Optimiser l'éclairage des chambres en éteignant automatiquement la salle de bain et/ou les toilettes quand le client quitte la chambre.
  • Réduire le grammage du linge et adapter les quantités de linge mis à disposition en fonction du nombre d'arrivées prévues.
  • Sensibiliser les clients sur l'importance de réutiliser les serviettes et de ne pas demander à changer les draps pour les séjours courts.
  • Proposer de l'eau en bouteille consignée ou en fontaine.
  • Éviter les produits jetables autant que possible.
  • Proposer des aménités à la demande, plutôt que de les laisser d'office dans les chambres.
  • Favoriser les pantoufles 100% compostables et biodégradables.
  • Favoriser les produits biologiques ou labellisés écologiques.
  • Utiliser des distributeurs de gel douche et de shampoing au lieu de flacons individuels.
  • Favoriser les produits d'entretien labellisés écologiques.
  • Utiliser des produits concentrés et privilégier la gestion par centrale de dilution.
  • Utiliser des produits de nettoyage naturels tels que le savon noir, le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude.
  • Réfléchir à la suppression des sacs poubelles ou à ne pas les remplacer automatiquement en chambre.
  • Augmenter la part de produits biologiques et locaux au petit déjeuner.
  • Augmenter la part de plats végétariens au menu.
  • Favoriser les conditionnements en vrac et les formats familiaux pour les produits alimentaires tels que les confitures, les thés, les miels et les pâtes à tartiner.
  • Éviter les buffets à volonté et privilégier les menus à la carte ou sur demande.
  • Mettre en place des messages pédagogiques pour sensibiliser les clients à l'importance de réduire le gaspillage et de viser le zéro déchet.

Information importante

Agrid est une entreprise innovante qui met la technologie de pointe au service des bâtiments pour les rendre plus responsables et durables.

Grâce à leur intelligence artificielle, ils sont en mesure de proposer une gestion optimale et autonome de la consommation des bâtiments.

Leur algorithme est capable de s'adapter aux contraintes de chaque bâtiment et de communiquer automatiquement des consignes aux systèmes de CVC pour un pilotage en temps réel.

Avec Agrid, les bâtiments peuvent ainsi devenir plus efficaces énergétiquement, tout en améliorant leur confort et leur performance.

Quel outil pour calculer l'empreinte carbone d'un hôtel ?

Si vous accordez une importance particulière au coût, il peut être judicieux d'opter pour une solution logicielle, telle que celle proposée par Orki, plutôt qu'un cabinet de conseil.

Cette solution tout-en-un simplifie considérablement la collecte de données en fournissant des informations pré-remplies, des saisies collaboratives et la possibilité d'importer des fichiers.

Le traitement des données est ensuite automatisé, ce qui permet de définir facilement des objectifs de réduction et de bénéficier d'un plan d'action personnalisé pour suivre la trajectoire bas-carbone d'un hôtel.

Vous pouvez découvrir cette solution pour réaliser simplement le bilan carbone de votre établissement ici.

Rejoignez la communauté des entreprises qui s'engagent
Référencer mon entreprise

Articles similaires

Mentions légales