Réduction
Entreprises

Guide de la communication responsable pour les PME

Gautier Mulak
Gautier Mulak
CEO d'Orki

mis à jour le 2 nov. 2022

Dans un monde où le changement climatique est un problème de plus en plus pressant, la communication responsable est devenue plus importante que jamais pour les entreprises.

En apportant de petits changements à la façon dont elles se commercialisent, les entreprises peuvent limiter leur empreinte carbone et contribuer davantage à la lutte mondiale contre le changement climatique.

Dans ce guide de la communication responsable, nous allons explorer quelques-unes des meilleures manières de l'implémenter.

Définition de la communication responsable.

La communication responsable est la pratique de communiquer d'une manière qui minimise les impacts environnementaux et sociaux négatifs. Cela inclut la réduction de l'utilisation des ressources naturelles, telles que l'eau et l'énergie, dans les campagnes de marketing, ainsi que la production de contenu respectueux de l'environnement.

En adoptant des pratiques de communication responsable, les entreprises peuvent jouer leur rôle dans l'atténuation du changement climatique, l'accélération de la transition écologique et la protection de notre planète.

Que dit l' ADEME au sujet de la communication responsable ?

Le guide de la communication responsable publié par l' ADEME à destinations des professionnels de la communication identifie 4 piliers :

  • Être respectueux de l'environnement : utiliser des ressources renouvelables et éviter le gaspillage.
  • Être socialement responsable : respecter les droits de l'homme, éviter la discrimination et promouvoir le développement durable.
  • Être transparent : divulguer des informations sur les enjeux environnementaux et sociaux de l'entreprise.
  • Être responsable : assumer la responsabilité des actions et des engagements de l'entreprise.

4 piliers de l'ADEME pour une communication responsable

Information importante

Prés de 80 contributeurs ont participé à la rédaction de ce guide de la communication pour les professionnels, sous le pilotage de Valérie Martin et l'appui décisif de Mathieu Jahnich et Thierry Libaert.

Comment mettre en place une communication responsable ?

Ce guide de la communication fourni des conseils et des outils sur la manière de mettre en œuvre une communication en adéquation avec le développement durable.

7 étapes à respecter pour une communication responsable

Évaluez vos pratiques de communication actuelles

Avant d'apporter des changements à votre stratégie de communication, vous devez évaluer vos pratiques de communication actuelles.

Cela inclut l'évaluation des impacts environnementaux et sociaux de vos campagnes de marketing, ainsi que la transparence de vos communications.

Pour évaluer l'impact environnemental d'une campagne de marketing, vous devez tenir compte des ressources utilisées pour produire et distribuer la campagne. Cela inclut l'utilisation de papier, d'encre, d'eau, d'énergie et d'autres ressources.

Vous pouvez également calculer l'empreinte carbone d'une campagne en mesurant la quantité de CO2 émise lors de sa production et de sa distribution.

Le meilleur outil est d'utiliser une analyse du cycle de vie de chaque ressource nécessaire pour produire l'action de communication, et vous orienter vers une communication plus responsable.

Cycle de vie des smartphones

Sensibilisez à la sobriété et aux offres bas-carbone

Les offres écologiques, pertinentes et à faible teneur en carbone sont de plus en plus importantes pour les consommateurs, il est donc essentiel que les équipes marketing prennent ces facteurs en considération.

La communication responsable commence bien avant, dès la conception du produit lui-même, en adoptant des principes d'écoconception.

Cela peut servir d'exemple aux autres entreprises, contribuer à atténuer le changement climatique et renforce la dynamique vers une transition écologique.

Aussi, communiquer sur des offres plus respectueuses de l'environnement constitue l'un des principaux enjeux pour renforcer la prise de conscience face à l'urgence du changement climatique.

Adoptez une démarche d'éco-conception

L'éco-conception des campagnes éditoriales

Dans la mesure du possible, utilisez des matériaux durables dans vos actions de communication responsable.

Cela implique notamment :

  • d'optimiser le format et le graphique,
  • d'utiliser du papier recyclé ou des plastiques biodégradables
  • de choisir des encres moins impactantes
  • de travailler avec des imprimeurs écoresponsables

L'éco-conception des campagnes digitales

La publicité en ligne est l'un des moyens les plus efficaces d'atteindre les consommateurs. Néanmoins, ce type de publicité a aussi une empreinte carbone importante.

Les émissions de carbone de la publicité en ligne proviennent de diverses sources, notamment des centres de données, des réseaux de diffusion de contenu et de l'utilisation d'appareils numériques.

L'éco-conception d'une production audiovisuelle

Ces dernières années, l'industrie audiovisuelle a été scrutée à la loupe pour son empreinte écologique. Des grands blockbusters hollywoodiens aux petits films indépendants, les productions audiovisuelles nécessitent souvent une consommation d'énergie importante et génèrent beaucoup de déchets.

Les équipements électroniques, tels que les caméras et les lumières, sont alimentés en électricité, qui provient généralement de centrales électriques alimentées au charbon. Cela entraîne des émissions de gaz à effet de serre et d'autres polluants.

En outre, les productions audiovisuelles nécessitent souvent des déplacements, tant pour l'équipe que pour les équipements. Cela peut entraîner une augmentation du trafic et de la pollution atmosphérique.

Enfin, les productions audiovisuelles génèrent beaucoup de déchets, tant pendant le tournage qu'en post-production. Avec la prise de conscience croissante de l'impact environnemental de l'industrie audiovisuelle, de nombreuses entreprises commencent à prendre des mesures pour réduire leur empreinte écologique.

En utilisant des équipements plus efficaces, en réduisant les déplacements et en recyclant ou réutilisant les déchets, les productions audiovisuelles peuvent avoir un impact moindre sur l'environnement.

L'éco-conception des événements

L'organisation d'un événement durable nécessite l'implication de toutes les parties prenantes, des lieux aux prestataires de services en passant par les gestionnaires d'événements et les fournisseurs.

L'ISO 20121 est une norme qui peut aider tous les types d'événements à intégrer la durabilité dans leurs opérations. Elle couvre l'ensemble du cycle de vie d'un événement, de la planification à l'analyse post-événement en passant par l'exécution.

En 2018, environ 380 000 événements d'entreprise et institutionnels ont été organisés en France. L'objectif des événements éco-responsables est d'améliorer les performances environnementales et sociales tout en maintenant une image positive.

En travaillant dans ce sens, les organisateurs peuvent contribuer à faire la différence dans la lutte contre le changement climatique.

Privilégiez la sobriété et la qualité

Il est important d'évaluer la qualité des interactions avec le public, les retombées positives générées et les changements de comportement de la cible.

Après une campagne de communication ou une opération de marketing, faites le point sur les indicateurs qui mesurent la qualité de vos actions de communication (par exemple, les témoignages).

Prenez également en compte les mesures quantitatives (par exemple, le nombre de commentaires).

L'objectif est de se concentrer sur les actions qui génèrent de fortes interactions et des retombées positives tout en écartant celles qui n'engagent pas le public. Cette approche vise une démarche de sobriété semblable à une approche zéro déchet.

Éviter le Greenwashing

Fondez votre stratégie RSE sur des normes et des labels fiables pour garantir la pertinence de vos engagements. Il est important, pour la crédibilité de l'entreprise et dans la mise en place d'une stratégie de communication responsable, de tout faire pour éviter le greenwashing.

Utilisez les référentiels comme gage de confiance auprès des parties prenantes. Étayez les affirmations environnementales par des preuves, des explications et des détails.

Soyez transparent sur les impacts climatiques en partageant l'empreinte carbone et les actions encore à entreprendre.

Information importante

Si vous souhaitez appuyer votre communication responsable d'éléments concrets, vous pouvez lire cet article qui vous guide dans la réalisation d'un bilan carbone.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Articles similaires

Mentions légales